lundi 7 août 2017

A la découverte de Lyon



Lyon, capitale de presque tout sauf de la France. De la Région Auvergne-Rhône-Alpes, des Gaules, de la gastronomie, de la résistance ... Lyon possède de multiples casquettes et il faudrait un long séjour (ou y vivre) pour découvrir toute la grandeur de la ville, et ses secrets. Un weekend n'a pas suffi mais m'a donnée un goût de reviens-y, suffisant pour que je vous en fasse un article et que je projette déjà ma prochaine excursion ! Je vous en parle plus en détail ...


Je continue mon tour de France des villes, après notamment Lille, Metz ou La Rochelle. Première fois dans la 2e plus grande ville de France, il était temps que j'aille voir de moi-même pourquoi on parlait tant de Lyon avec intérêt. Et j'ai très vite compris une chose : ne pas y aller en plein été. Sortir du train à 20h et subir l'air lourd, cela commençait mal. Mais entre la beauté de la chambre, de la vue puis de la ville la nuit, je me suis laissée emporter complètement.

Après une bonne nuit, c'était parti pour une petite excursion tranquille à la découverte de la ville. A commencer par Notre-Dame de Fourvière, cette énorme basilique surplombant la ville avec majesté. Si des chapelles existaient déjà, notamment depuis le 17e siècle pour repousser la peste, la basilique que nous voyons aujourd'hui date de la fin du 19e siècle, car Lyon a été épargné par la guerre franco-prussienne de 1870. Inscrite au Patrimoine Mondial de l'Unesco en 1998, son inscription au titre de Monument Historique ne se fait qu'en 2014.
Quel magnifique édifice, la nef s'apparente à un style byzantin, très fourni et dense au niveau décor, à tel point qu'on ne sait plus où regarder, on passe son temps le nez en l'air, à presque en avoir le tournis. Mais sous la basilique se trouve plusieurs chapelles, dont la chapelle basse, où sont regroupées différentes Vierges vénérées dans la monde, comme celle du Liban par exemple. Au dehors, l'esplanade panoramique propose une vue magnifique sur la ville, une impression de domination du monde ne peut que traverser l'esprit.














Après un retour en funiculaire (l'aller aussi, car bonjour la pente et la chaleur), direction le Vieux Lyon, cœur de la ville et sa cathédrale Saint-Jean, ou plus pompeusement appelé primatiale Saint-Jean-Baptiste-et-Saint-Étienne. Autant dire que l'édifice pêche un peu par rapport à la grandeur de Fourvière, mais n'en garde pas moins quelques beautés. La construction de la cathédrale commence en 1175 mais ne se termine qu'en 1480 ! Des conflits entre ecclésiastiques, le financement fluctuant, des difficultés de construction n'ont pas aidé du tout, et d'ailleurs, on voit qu'au niveau du style, le roman côtoie le gothique, voire même du gothique flamboyant ! Et comme tout bâtiment, la cathédrale a subi l'Histoire, avec des démolitions durant les guerres de religion, mais aussi durant la Révolution Française … Mais bon, il s'y est aussi passé de grandes choses, comme le mariage du roi Henri IV avec Marie de Médicis le 17 décembre 1600.









Mon après midi s'est surtout constitué de balades autour de la mairie, et aussi dans le Vieux Lyon, avec l'exploration des traboules. Ce sont des passages à travers des petites cours intérieures, cela donne l'impression de voyager dans le temps, on s'attendrait à voir des hommes en cape avec épée à la hanche et grand chapeau à plumes, des marchands et leurs charrettes … Il y en a beaucoup dans la ville, environ 500. Autant dire qu'avec les 3-4 explorées, je me sens un peu nulle, mais cela donne une autre excuse pour revenir, n'est ce pas ? J'ai adoré le Vieux Lyon avec ses dédales de rues pavées, ses vieux bâtiments, ses saints au coin des rues … il y règne une belle atmosphère








Le dimanche s'annonce un peu plus axé visite car deux musées sont au programme. On commence avec le musée Miniature et Cinéma. C'était apparemment LE musée à visiter dans la ville, j'en ai entendu parler tellement de fois que je ne pouvais pas y échapper. Situé lui aussi dans le Vieux Lyon, on parcourt cinq étages de décors de cinéma, avec ceux du film Le Parfum, mais aussi des objets, des masques, des techniques de maquillage … et la reine Alien en personne ! De temps en temps, elle bouge et elle est aussi flippante que dans le film. J'étais juste en face, je ne donnais pas cher de ma peau ! Le dernier étage est consacré à des scènes de vie quotidienne … en miniature. Ce sont des artistes du monde entiers, des passionnés, notamment Dan Ohlman, qui ont réalisé ces petits bijoux ! J'ai eu un coup de cœur pour les Archives (forcément ! ) et aussi le théâtre ♥

















Musée Miniature et Cinéma
60 Rue Saint-Jean
Tous les jours 10h-18h30
Tarif plein 9€

Pour terminer de façon classique, le musée des Beaux Arts, immense et magnifique. Ancienne abbaye, on commence par un magnifique jardin apaisant, alors que nous sommes au cœur de la ville. Ce musée est gigantesque, avec ses sculptures au sous-sol, son immense collection de peinture, d'objets mais aussi de médaille. Nous avons eu de la chance, il y avait assez peu de monde ce jour là, plus sympathique pour apprécier les collections, pouvoir s'arrêter et observer.











Musée des Beaux Arts
20 place des Terreaux
10h-18h30, fermé le mardi
Tarif plein 8€

Niveau bonnes adresses, je ne sais pas si je serais d'une grande utilité. J'ai dormi au Radisson Blu, dans une grande tour au 39e étage avec vue sur Lyon ! Je n'ai pas les moyens de me payer des 4* tous les jours, j'ai profité d'une offre sur Evasions Secrètes, un site de bons plans d'hôtels de luxe. Lit king size, douche à l'italienne, vue magnifique, petit déjeuner de compèt' … on s'habitue très vite au luxe !







Quant à la nourriture, je n'ai que deux adresses à vous donner : le Street Art (73 Rue Masséna) avec ses énoooormes burgers maison, copieux et frais, sa bière importée de Savoie et son personnel très accueillant, une excellente adresse les soirs de grosses faim ; et pour goûter, le Yogolicious, pour faire ses propres frozen yogurt et payer au poids. Autant dire qu'en y allant deux jours de suite et généreux sur les topping, on a fait leur fortune !




Mais le plus important est de se promener dans Lyon, aller au hasard des rues et avoir toujours le nez en l'air. Après tout, c'est comme ça que l'on découvre une ville au plus profond. J'ai adoré ce weekend et j'ai hâte de revenir un jour …












Et vous, vous connaissez Lyon ? Si vous avez des bons plants, n'hésitez pas à en parler dans les commentaires, ça ne tombera pas dans l'oreille d'une sourde …:)




1 commentaire:

  1. Je n'y suis jamais passée. Tes photos sont très belles et donnent envie de visiter la ville. C'est rigolo car parfois on aurait pu croire que tu parlais de Paris... chaleur étouffante, transports bondés, funiculaire pour aller jusqu'à la cathédrale.
    Merci pour ton partage et à bientôt j'espère !

    RépondreSupprimer